NSS Schrödinger

Forum rpg futuriste mettant en scène des futurs colons en exil de leur planète d'origine.
 
AccueilFAQPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deidre

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 27

Feuille de personnage
Particularité:

MessageSujet: Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.   Mer 5 Oct - 11:28

- .... Voilà, mademoiselle Fairfax, je vous ai tout dit. Le vaisseau apparaitra demain. ... N'en parlez à personne : il faut que l'embarquement se fasse dans le plus grand calme possible. N'emmenez que le strict nécessaire, ma famille et moi veillerons à vos besoins. ... Mais venez. .. Promis ?

- ... Promis, monsieur Pennington. Je serai là.

Avec tous ceux que je pourrai prévenir.

*
**

Appel passé au numéro oublié par Leith sur son portable, tapotis fébrile du clavier, n'importe quel code. Le soulagement avec le téléphone qui sonne quelques minutes après. La voix résignée / amusée de l'opérateur :

- Bonjour mademoiselle Fairfax. Je suppose qu'il n'y a pas vraiment de risque pour qu'un commando armé s'infiltre chez vous en ce moment même, je n'envoie pas de groupe les intercepter ?

- Non. Par contre, il faut vraiment que je parle à quelqu'un. Il y a un GROS problème, qui nous concerne tous.


- ... Je transfère l'appel.

*
**

J'ai laissé des messages sur les téléphones de Hilde et Nola, qui étaient injoignables, je leur ai glissé des mots dans leurs boites aux lettres et sous leur porte, je leur ai envoyé des mails. ... Je ne sais pas si ça a servi à quelque chose.


*
**

Et le NSS Schôdinger s'est extirpé des entrailles de la cité, tuant au passage des milliers de citoyens de plus. J'ai observé, fascinée, le vaisseau prendre de l'altitude, puis faire du sur-place au dessus de la ville.

Je ne me souviens plus de comment nous sommes arrivés à bord. Nous étions avec un groupe d'amis de Leith, puis il y a eu des bousculades, et nous avons été séparés. Pendant un instant, je me suis retrouvée toute seule. Je crois que je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie. Puis, j'ai reconnu la haute stature de mon amoureux et nous ne nous sommes pas décollés avant d'être arrivés dans les halls où nous étions triés.

Au cabinet médical, j'ai expliqué qui j'étais à la toubib, ce que je savais faire. Elle a coché la case "fertile", la case "psyché"... et la case "engagée au service médical". Parce qu'il faut pouvoir calmer les gens afin de leur faire tous les examens -douloureux parfois- que nous impose notre nouvelle fonction de voyageur interstellaire. Et que les restes de mon pouvoir peuvent aider.

Je n'ai pas eu peur pour Leith. Pas d'implants, fertile... Mon amoureux est un phénomène. Et ils lui ont même trouvé un job.

*
**


Et maintenant ?
Maintenant, nous avons obtenu une cabine préparatoire à l'enfantement, avec tout ce que cela comporte comme points positifs... et négatifs. De la place, mais une obligation sous-entendue de faire des petits. Et j'ai tant maigri que je ne suis pas certaine que mon corps suive.

Mais, un enfant de Leith... Un petit bout à nous... Ça vaut tous les sacrifices.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leith
Orga
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 37

Feuille de personnage
Particularité:

MessageSujet: Re: Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.   Sam 8 Oct - 7:30

Quand les choses ont commencé à sérieusement déraper, Leith a officieusement démissionné de son poste officieux de mascotte des rebelles.

Voir ceux qu'il prenait pour des amis se transformer en brutes enragées, assoiffées de pouvoir et de sang, a fichu un sacré coup à sa naïveté.

Encore heureux qu'il n'ait pas été le seul à retirer ses billes et ses épingles du jeu.

Il s'est enfermé dans ses deux bulles, à savoir son nouvel atelier sous les toits, et l'appartement de Deidre. Ses peintures sont devenues dichromatiques, gris sombre et rouge, sauf ses portraits de Deidre qui restaient éclatants de nuances. Il n'est plus sorti orner les murs de la ville.

On l'a laissé bouder. En souvenir du passé, la nouvelle dictature les a laissés en paix, lui et sa muse.

Et puis, sa rousse a eu vent de la sortie imminente du NSS Schrödinger. En hâte, il a prévenu ceux qu'il continuait à apprécier : ses nounous, Kim, Yoishi et Jeff ; des pierrots lunaires comme lui, Siobhan et Soren ; quelques autres. Peu, trop peu.

Il a eu le temps de rassembler dans une clé de la taille de l'ongle du pouce les images qu'il voulait emporter. Ses tableaux, oui, mais surtout ceux des autres, les maîtres du passé. Il a pris sa collection de tee-shirts subversifs et ses aérosols. Et le NSS a surgi des entrailles de la ville. Évidemment, il avait été niché sous les quartiers populaires, et ce sont les immeubles des crève-la-faim qui se sont écroulés sur eux quand le vaisseau s'est élevé.

La ruée vers la passerelle d'embarquement n'a été qu'un long cauchemar éveillé. Au début, Yoishi et Jeff jouaient des poings autour du grand échalas et de sa rousse de poche, et puis la foule est devenue si compacte et fluctuante que tous ont été séparés. Quand Leith a senti la main de Deidre s'arracher à la sienne, il a connu un instant de panique comme, probablement, il n'en connaîtra plus jamais. Elle l'a retrouvé quelques secondes plus tard, et ils se sont agrippés l'un à l'autre comme des naufragés, se laissant porter par les vagues de la foule. Jusqu'à l'intérieur. Aussi simple que ça, si on oublie les scènes d'horreur...

Leith n'aurait jamais pensé qu'on lui trouverait une utilité dans un vaisseau spatial. Mais si, et à deux titres : capable de faire plein d'enfants à sa muse, et bon connaisseur en art. Parce qu'il n'a pas été le seul à emporter des chefs-d’œuvre dans le NSS. Parce que certains se sont même trimbalé les originaux. Laisser derrière soi une Joconde ou un Guernica, remarquez, Leith n'aurait pas pu non plus.

Et le voilà conservateur du musée du bord. Officiellement sommé d'engendrer. Et fort inquiet pour sa dulcinée qui se tue à la tâche et maigrit à vue d’œil.

Son tee-shirt préféré, en ce moment, c'est celui-là :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots.
» Jessica † « Nous devons être prêts à abandonner la vie que nous avons planifiée, afin de vivre la vie qui nous attend. »
» Faut-il apprendre à vivre?
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NSS Schrödinger :: Le SAS :: Le SAS d'embarquement :: Présentation des personnages-
Sauter vers: